LES RIVERAINS DE LA BUTTE-AUX-CAILLES

Aimer son quartier et protéger son cadre de vie

 

LES RIVERAINS DE LA BUTTE-AUX-CAILLES

 

aimer son quartier et proteger son environnement

Association déclarée loi de 1901 (J.O.26 janvier 1995, n°1076) OBJET: « défense des intérêts des riverains, lutte contre les bruits,

toutes formes de nuisances et pollutions entraînées par la présence des débits de boisson, cafés, restaurants et établissements divers… »

 

http://lesriverainsdelabutteauxcailles.fr/

Adresse postale : Association Les Riverains de la Butte aux Cailles, Maison des associations du 13è, Boite 84, 11 rue Caillaux, 75013 Paris - @ : lrdbac@gmail.com - TEL.  07 81 30 97 73

Membre du Réseau national « Vivre la Ville ! » http://www.vivre-la-ville.fr/

Membre du Réseau « Vivre Paris ! »  http://www.vivre-paris.fr/

Membre du Conseil National du Bruit

 

 

OBJET : demande de soutien pour un arrêté préfectoral et des mesurages Bruitparif sur notre quartier

Envoi par courriel suivi de courrier postal

 

 

                                                                                                                                  Paris, le 16 avril 2015

 

Monsieur le Maire,

 

 

Nous revenons vers vous à propos du vacarme qui domine les nuits de notre quartier.

 

Les conséquences que nous redoutions de l’annulation de l’arrêté préfectoral du 30 avril 2011 sont malheureusement de plus en plus pesantes pour un grand nombre d’habitants du quartier. Ce nombre d’habitants est de plus en plus grand, en raison de l’aggravation de la situation dans les zones des établissements installés avant 2011 ; en raison aussi de l’extension des zones d’implantation d’établissements de même type. On a même vu un commerce d’une résidence de logement social se transformer en commerce de bières et spiritueux.

 

En aucun cas les signataires de la charte de quartier de 2012 ne respectent les règlementations qu’elle vise. Aucun établissement ne remise sa terrasse à 22H00.

 

La fermeture administrative imposée cet hiver pendant neuf jours, à l’un des établissements n’a eu aucun effet dissuasif, ni pour lui, ni vis-à-vis des autres établissements du quartier.

 

Pour preuve des nuisances sonores, nous vous adressons en pièce jointe, la copie d’une série de graphiques typiques des mesurages objectifs effectués en permanence par sonde posée dans notre quartier depuis plusieurs mois. Ces mesurages ont enregistré la nuit, presque quotidiennement entre 60 et 80 dB (A), alors que l’OMS fixe le seuil de tolérance compatible avec un repos réparateur à 40 dB(A). Vous comprendrez ainsi mieux ce qu’endurent les riverains qui vous sollicitent à travers notre association ou dans des courriers qu’ils vous adressent.

 

Dans votre dernier courrier, en date du 15 mai 2014, vous laissiez entendre que vous resteriez vigilant à la suite de l’annulation de l’arrêté préfectoral de 2011, si le fait de nuisances était avéré. Les relevés prouvent que ces nuisances sont avérées.

 

Nous vous demandons de concrétiser votre intention et de contribuer à assurer à tous les  habitants de notre quartier toute la protection de leur tranquillité qu’ils méritent, en manifestant votre appui :

 

- pour restituer dans le quartier de la butte aux Cailles un arrêté préfectoral aux fins d’interdiction en fin de

journée de la vente à emporter et de la consommation d’alcool sur la voie publique, hors terrasses autorisées (cf.

lettre au Préfet de police jointe).

- pour permettre la mise en place d’un dispositif de mesurage des nuisances par Bruitparif sur l’ensemble des

points sensibles, afin d’objectiver les nuisances sonores, leur traitement et leur évolution.

 

Nous signalons à votre attention, pour terminer, le fait qu’un nombre de plus en plus significatif d’annonces internet proposent des locations de très courte durée dans des appartements de notre quartier, indicateur inquiétant de déséquilibre sociétal.

 

Restant à votre disposition et vous remerciant par avance de l’attention portée à ce courrier, je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations les plus distinguées. 

 

                                                                              Anne PENNEAU

                                                                              Présidente LRDBAC

 

 

 

COPIE À : Monsieur Y. CORDIER, Sous-Préfet -  Madame L. VALLAR Commissaire principale adjointe du commissariat de police du 13è, Madame E. GALLOIS, conseillère de Paris, Monsieur Y. CONTASSOT, conseiller de Paris.

 

Nos actions auprès de la Mairie du XIIIème (suite):