ADHEREZ : copropriétés : fiche de présentation de l’association à joindre à la demande de résolution

LES RIVERAINS DE LA BUTTE-AUX-CAILLES

Aimer son quartier et protéger son cadre de vie

 

 

 

 

Imprimer la page

 

LES RIVERAINS DE LA BUTTE-AUX-CAILLES

aimer son quartier et proteger son environnement

Association déclarée loi de 1901 (J.O.26 janvier 1995, n°1076) OBJET: « défense des intérêts des riverains, lutte contre les bruits,

toutes formes de nuisances et pollutions entraînées par la présence des débits de boisson, cafés, restaurants et établissements divers… »

http://lesriverainsdelabutteauxcailles.fr/

Adresse postale : Association Les Riverains de la Butte aux Cailles, Maison des associations du 13è, Boite 84, 11 rue Caillaux, 75013 Paris -

@ : lrdbac@gmail.com - TEL.  07 81 30 97 73

Membre du Réseau national « Vivre la Ville ! » http://www.vivre-la-ville.fr/

et du Réseau « Vivre Paris ! »  http://www.vivre-paris.fr/ -

Membre du Conseil National du Bruit

 

* CRÉATION : 1995 (à la suite d’un grand rassemblement sur la place de la Commune)

 

* BUT : Faire appliquer les réglementations relatives à l’exploitation des établissements afin de protéger notre cadre de vie : environnement sonore, propreté notamment (cf. objet déclaré en en-tête).

 

* MEMBRES : adhérents répartis dans 14 rues du quartier et dans 36 immeubles (anonymat garanti).

 

* MOYENS : contributions exclusivement bénévoles et cotisations des membres (sans subvention)

 

* RÉSULTATS OBTENUS :

 

             →Résultat diffus mais important depuis notre création :

◘ Par sa présence, ses relations avec les élus et le commissariat, l’association a considérablement ralenti l’accroissement des nuisances car, dès les années 2000, les exploitants des établissements ouverts en soirée et certaines personnalités politiques locales n’ont eu de cesse de vouloir  transformer le quartier en un équivalent de Mouffetard/contrescarpe ou la Butte Montmartre).

 

→ Autres résultats plus spécifiques:

◘ BRUIT :       - Respect des horaires de fermeture des établissements à 02H00.

                          - Non transformation de fait des bars en boites de nuit.

                          - Respect des règles relatives à la musique en live.

                          - Mise en conformité des établissements signalés de la réglementation sur la diffusion de   musique                                      amplifiée et suivi en cas de transformations dans l’établissement.

                          - Preuve des nuisances par un mesurage objectif via l’organisme public Bruitparif en 2015.

 

◘ PROPRETÉ : - Retardement de l’horaire du passage des camions de nettoyage en matinée en considération                                           du prolongement des nuisances nocturnes.

 

◘ USAGE DE L’ESPACE PULBLIC :       

                          - Mise en conformité des autorisations de terrasses par la Direction de l’Urbanisme et cloutage au sol pour                           marquer les périmètres autorisés.

                          - Arrêté préfectoral  interdisant de vendre de l’alcool à emporter et d’en consommer  sur la voie publique                           en 2011 (mais annulé de façon très surprenante suite à une action de l’association « Les Cailleux » et                                  soutenue par un élu de la mairie d’arrondissement).

 

* ACTIONS EN COURS :

 

             - Obtenir de la Mairie la prise en considération du mesurage des nuisances sonores sur la voie publique et son soutien                  pour des actions de prévention et de remédiation.

             - Obtenir de la Préfecture de police un nouvel arrêté empêchant la consommation   d’alcool sur la voie publique en soirée              hors terrasses autorisées.

             - Éviter une piétonisation du quartier.

             - Obtenir une action municipale pour favoriser la diversification commerciale du    quartier et un regain des commerces              ou lieux culturels à vocation diurne.

 

Nous agissons localement, mais aussi au niveau parisien ainsi que national et même européen, via les Réseaux « Vivre Paris ! » et « Vivre la Ville » dont nous sommes membres fondateurs et très actifs.

 

Suite […]